Le dispositif de régulation

La formule tout à fait innovante de l'AQUAVALVE représente le dispositif central du système d'irrigation AUTOPOT. Elle a été conçue afin de contrôler le débit d'eau pour chaque plante de votre exploitation, sans besoin de pompe, ni de minuteur, et donc sans électricité. 

Chaque pot contient dans son kit cette petite valve qui se fixe dans le socle de la soucoupe.

Il suffit de la connecter à un réservoir par un tuyau de ø 6mm ou 16mm et votre système d'arrosage autonome est opérationnel.

Lorsque le circuit est ouvert, l'eau remplit la soucoupe jusqu'au niveau prévu de 2cm ; ce point atteint, la valve se referme automatiquement. Chaque plante va consommer le liquide selon ses besoins, puis la valve s'ouvrira à nouveau, lorsque la soucoupe sera entièrement vidée. Aucun risque de fuite ou de perte d'eau et de nutriments, ni de sur-arrosage ou de sous-arrosage. De plus, l'autonomie du système vous laisse les mains libres pendant plusieurs semaines.

Ce type de technologie, basé sur la méthode de la pression par gravité, a été appelé Plant Controlled Irrigation (PCI), signifiant l'irrigation contrôlée par les plantes elles-mêmes. Grâce à son rythme alterné d'ouverture/fermeture, elle a l'avantage d'offrir à vos plantations une alimentation sous forme de cycles humide/sec, favorisant l'oxygénation des racines.

L'AQUAVALVE peut être utilisée dans n'importe quelle condition climatique et répond aux besoins des petites plantes, comme des grandes.

Grâce à la simplicité de sa conception, cette valve ne demande pas beaucoup de travail de maintenance et peut servir pendant des années. L'important est de soigner sa mise en place et de suivre les consignes de nettoyage en fin de saison. 

Avec les petits systèmes de jardin, elle peut être déposée tout simplement sur le fond d'un bac et recouverte de son couvercle pour la stabiliser. 

Le cycle de l'Aquavalve

L'eau du réservoir s'introduit par la buse dans le dispositif.

Le bac se remplit et la pression de l'eau et de l'air dans le compartiment de la valve pousse le flotteur interne vers le haut. L'eau monte jusqu'au niveau de 2 cm.

Le flotteur supérieur remonte et libère l'air retenu dans le compartiment de la valve. Le flotteur intérieur atteint le plafond de la valve, pendant que sa partie avant est rabattue, bloquant ainsi l'entrée d'eau.

À mesure que la plante aspire l'eau, le flotteur supérieur se rabat, créant un vacuum à l'intérieur de la valve. Ce vide d'air piège le liquide dans le compartiment et maintient le flotteur surélevé, empêchant l'arrivée d'eau.

Quand le niveau d'eau est complètement réduit, la tension interne provoquée par le vacuum se rompt et l'air entre dans le compartiment. Le flotteur interne s'abaisse, libérant la buse d'entrée et l'eau s'écoule à nouveau dans le bac.

Instructions EN
Instructions FR
Instructions DE
En voir plus

ENTREPRISE

SERVICE CLIENTS